Des idées
que vous conserverez.

Abonnez-vous à notre infolettre

Gestion de personnel

9 trucs pour favoriser le bonheur au travail de vos employés

Par Andrée-Anne Blais-Auclair 1 décembre 2021

Le bonheur au travail constitue la quête principale des employés, bien au-delà de la recherche d'un simple emploi.


Il devient donc clair que le bonheur au travail doit être une préoccupation pour les gestionnaires modernes. Jean-Marc Léger, président fondateur de la maison de sondage Léger, avance qu’ « auparavant, ce qu’on mesurait, c’était la satisfaction au travail; durant les cinq dernières années, c’était l’engagement au travail; et maintenant, c’est le bonheur au travail. »

En gros, on redonne au bonheur la force qui lui revient, parce que son importance est désormais démontrée.

Bonne nouvelle!

Les employeurs souhaitent tous compter dans leur équipe des employés motivés et productifs. Et ça tombe bien, parce que c’est exactement ce que le bonheur au travail engendre. Les employés heureux au travail sont d’ailleurs plus susceptibles d’être engagés face à leur employeur, et le taux de roulement s’en trouve amoindri.

Chacun n'est-il pas responsable de son propre bonheur?

Chacun est responsable de son bonheur, il va sans dire.

Cependant, dans les organisations, ce qui influence directement le bonheur des salariés est tout ce qui est mis en branle autour d'eux, pour contribuer à leur bonheur. La responsabilité de l’employeur est donc minimalement, de ne pas nuire au bonheur de ses employés, et au mieux, de faire son possible pour y contribuer. 

Quelle est la différence entre bien-être et le bonheur au travail?

Le bien-être au travail s’appuie sur la notion de qualité de vie au travail, un concept en soi. Un peu comme on parle de la qualité de vie en général, la qualité de vie au travail est un ensemble de facteurs qui participent à notre sentiment de confort et de sécurité au quotidien. 

Le bonheur au travail est, tel que mentionné plus haut, influencé par l’environnement de travail ainsi que plusieurs autres facteurs, mais relève d’aspects subjectifs tel que la perception, les attentes, la réceptivité, etc.

Comment améliorer le bonheur au travail?

Depuis que l’on sait que le bonheur au travail favorise la productivité, réduit l’absentéisme et augmente la rétention du personnel, beaucoup d’employeurs sont obsédés par cette recherche de la recette miracle. 

J’ai mis la main sur une étude intitulée « Le bonheur au travail, tout le monde y gagne », menée par l’entreprise Robert Half, un des leaders mondiaux en RH. Ce rapport met de l’avant certains facteurs universels qui influencent directement le bonheur des employés et qui permettent leur fidélisation.

Voici donc 9 trucs concrets pour améliorer le bonheur au travail, au sein de votre entreprise.

Employés qui travaillent sous la pression du temps qui avance trop rapidement

1. Misez sur la compatibilité de personnalité 

Des employés soigneusement choisis, qui correspondent à la culture de l’entreprise, ont toutes les chances de mieux s’intégrer. On dit même qu’ils deviennent productifs plus rapidement. 

Le bonheur est d'abord et avant tout une question de subjectivité, de perception. Tous ne seraient pas heureux dans le même contexte, évidemment. Ceci étant dit, choisir un employé dont la personnalité, les valeurs, les intérêts sont compatibles avec ceux mis de l'avant dans l'organisation est gagnant. Andrée-Anne Deschênes et Marie-Eve Dufour, toutes deux CRHA, expliquent bien comment agit l'adéquation de la personnalité avec une entreprise et à quels niveaux cette compatibilité existe :

« Elle s’opère lorsque les caractéristiques de l’employé et celles de son environnement de travail sont bien assorties, que ce soit sur le plan des valeurs, des buts, de la personnalité ou des attentes. L’environnement de travail regroupant diverses sphères pour l’employé, il peut chercher à être compatible avec l’organisation au sens large, son emploi, son groupe de travail immédiat ou encore son superviseur, chaque compatibilité ayant son incidence. »

Il a par ailleurs été démontré que la compatibilité, ou le fit, le plus fort est celui entre l'employé et l'organisation, au devant du fit entre l'employé et son groupe de travail ou de celui entre l'employé et ses collègues. Plus le fit est bon, plus les employés sont satisfaits de leur emploi et plus ils y sont fidèles.

En somme, considérez la personnalité et le fit de l’employé avec le reste de l’équipe et avec la culture de l’entreprise. 

2. Favorisez toujours l’autonomie

Selon Jacques Forest, psychologue, l’un des trois besoins psychologiques innés est l’autonomie. L'autonomie est le fait de se sentir capable de faire des choix à l'intérieur de certaines règles et limites, d'agir en adéquation avec ses valeurs.

Pour cette raison, il est crucial de laisser assez de place aux employés pour qu'ils puissent prendre des décisions. Responsabiliser ses employés, c’est en fait leur démontrer qu’ils sont dignes de confiance.

D'ailleurs, une étude, présentée dans le livre La vérité sur ce qui nous motive, a démontré plusieurs choses très convaincantes quant aux employés à qui on laisse plus d'autonomie :

  • Leur niveau de stress au travail se trouve diminué;
  • Leur niveau de satisfaction est accru;
  • Leur performance est nettement augmentée;
  • Leur fidélité à l'organisation qui les emploie est accrue.

Saisissez les occasions d’offrir de l’autonomie et de la liberté à vos employés, ce qui favorisera grandement leur bonheur au travail.

3. Offrez de la reconnaissance, presque sans modération

Le besoin de reconnaissance est universel. 

La rétroaction constructive permet de s’améliorer dans son travail, tandis que le feedback positif crée un climat de travail positif et fidélise. Christine Carter, psychologue et membre du Greater Good Science Center de l’université de Californie, recommande aux employeurs et gestionnaires de féliciter les membres de leur équipe « avec sincérité et précision le plus rapidement et souvent possible. »

Proscrivez des phrases telles que : « Bravo pour ton travail! » mais adoptez plutôt des phrases comme : « Lorsque tu as servi ce client difficile lundi matin, j'ai trouvé que tu avais fait preuve de beaucoup de patience et de courtoisie, je suis content de ton travail. » Laissez-nous vous inspirer avec plus d'exemples de messages de reconnaissance.

Reconnaissez vos employés pour leur valeur et leurs compétences, dès que vous en avez l’occasion.

4. Traitez vos employés équitablement 

Les humains ont ce besoin viscéral de justice. 

Il n’est donc pas étonnant de lire qu’être traité équitablement est un facteur important de satisfaction pour les employés. On parle ici de fournir des informations claires quant aux politiques relatives aux salaires, aux promotions et aux projets, ou encore à la répartition des tâches. Il s’agit aussi de bien prendre en considération les besoins de chaque personne afin de traiter tous et chacun équitablement. 

5. Assurez-vous que votre équipe voit un sens à son travail 

Semblerait-il que les salariés qui trouvent leur travail utile ont près de 2,5 fois plus de chances d’être heureux que les autres. Cette sensation d’occuper un emploi dont la mission a du sens donne le sentiment profond de faire une différence. C’est par conséquent crucial pour le bonheur au travail.

6. Intéressez-vous aux besoins de vos employés quant vous déléguez des tâches

De plus en plus, les chercheurs spécialisés dans le bonheur au travail prennent conscience de l’importance de la tâche, du travail en soi.

Avez-vous déjà eu un emploi ou votre rôle avait plus ou moins de sens pour vous? Ou pire, on vous a déjà attribué des tâches qui ne vous ressemblaient pas?

Difficile d’être à son meilleur, en ce temps-là.

Un ami à moi était surexcité et surtout, rempli de fierté, d’avoir décroché un emploi dans une entreprise prisée. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, on attendait de lui qu’il fasse preuve de leadership et qu’il soit plus sociable, plus actif au sein de l’équipe. Notons qu’il avait été engagé en tant que développeur Web. Étant plus introverti, il vivait chaque journée dans cet emploi comme une quête inatteignable. Il ne se sentait ni valorisé ni reconnu. Évidemment, l’expérience s’est soldée par ce qui peut ressembler à un échec. 

Mais devinez quoi?

Aujourd’hui, ça fait plusieurs années que ce même ami occupe un poste qui lui correspond nettement mieux, et il cumule les éloges. 

7. Nourrissez des relations positives sur les lieux de travail

Les relations positives au travail favorisent une bonne communication, la coopération et la collaboration entre les gestionnaires et les employés. Eh oui, on dit même que le fait de développer des amitiés avec ses collègues est extrêmement positif pour la motivation au travail et a pour impact significatif de contrer la solitude.

Comment concrètement nourrir des relations positives au travail?

Voici quelques exemples :

  • Organisez des activités lors desquelles vos employés passeront du temps de qualité ensemble. Les activités de team-building sont toutes indiquées en ce sens.
  • Assurez-vous qu'il n'y ait pas de conflits latents au sein de votre équipe. Pour y arriver, dans un premier temps, rencontrez régulièrement vos employés dans le cadre de rencontres individuelles. Dans un deuxième temps, peaufinez vos compétences en matière de gestion des conflits et n'hésitez pas à offrir votre aide à des employés pris au coeur d'un malentendu ou d'un conflit.
  • Créez des occasions d'être ensemble au quotidien : mangez en équipe plutôt que chacun de son côté, discutez de problèmes à résoudre au travail, tentez de laisser place à la collaboration le plus possible.
Jeune homme qui jongle entre ses obligations professionnelles et son bonheur

8. Cultivez du bonheur au travail en prenant soin de l'environnement de travail 

Selon une enquête du magazine Jobboom, il s’agit là de « la valeur la plus importante pour les travailleurs québécois, hommes et femmes confondus. » Êtes-vous surpris?  Si l’ambiance au travail est positive et agréable, on a hâte de s’y trouver et la motivation s’en trouve accrue. Toutefois, de quoi parle-t-on quand on parle de l'environnement de travail?

De l'ambiance au boulot, des activités de cohésion d'équipe, de l'attitude de l'ensemble des employés, de valoriser le plaisir au travail, d'une mission qui tient tout le monde à coeur, d'activités qui encouragent la créativité.

À cet effet, chez Agendrix par exemple, un Hackathon est organisé annuellement pour jumeler plaisir, défi et perfectionnement, et afin de stimuler l'esprit d'équipe. Voilà une occasion dont on parle longtemps et qui ravit tout le monde!

Ensuite, qui dit environnement de travail dit milieu de travail. De quoi votre salle de pause ou de diner a-t-elle l'air? Si vos salariés prennent leur pause diner au milieu des boîtes et de la poussière, ça ne doit pas être particulièrement tentant ni inspirant de le faire.

9. Questionnez vos employés

Je viens de vous partager les 8 meilleurs conseils que je connais en matière de bonheur au travail, mais la première étape devrait forcément être celle-ci : questionnez vos employés. Il a été observé un décalage immense entre les efforts déployés par les gestionnaires pour rendre leurs employés heureux au travail, et ce que les employés voudraient réellement. Par exemple, si on parle de conciliation travail et famille, une étude a révélé que 90 % des employeurs disaient offrir des mesures de conciliation travail-famille, alors que 36 % des parents interrogés pensaient qu’elles étaient en fait inexistantes dans leur milieu de travail.

Le mieux est donc de s'informer directement afin d'optimiser vos efforts.

Certaines applications permettent de questionner votre équipe sur une base régulière. Vous pourrez ainsi savoir si vos salariés sont satisfaits de leurs conditions de travail, de l'ambiance au boulot, s'ils accumulent des irritants, etc. Ces sondages ou questionnaires peuvent être réalisé de manière complètement anonyme, encourageant la transparence. Chez Agendrix, les employés reçoivent mensuellement un sondage Officevibe.

Ensuite, il est infiniment plus facile de savoir dans quelle direction se lancer afin de contribuer au bonheur de vos employés.

Bonheur, bien-être, satisfaction ou qualité de vie au travail, peu importe!

Vous avez du mal à vous y retrouver? Je vous comprends.

On parle tantôt de bonheur, tantôt de bien-être, de satisfaction, ou même de qualité de vie au travail. Ça en fait des concepts pour parler de vos employés et pour finalement dire que l'objectif est qu'ils soient...bien. Finalement, qu'importe votre manière d'en parler, ce que vous devez retenir est davantage de faire du bonheur de votre équipe une priorité.

Ça vous reviendra au centuple, c'est promis.


Article intéressant? Partagez-le!

Découvrez Agendrix.
Gérez mieux.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.