Des idées
que vous conserverez.

Abonnez-vous à notre infolettre

Gestion de personnel

L’absentéisme au travail : 8 causes et comment les régler

Sarah Busque
Par Sarah Busque 25 janvier 2023

L’absentéisme au travail engendre de nombreuses conséquences néfastes, tant sur votre entreprise que sur la motivation de vos salariés.


Pourtant, il est presque impossible de l’éviter : l’absentéisme est une des réalités du marché du travail. Ceci étant dit, il existe plusieurs façons de lutter contre ce phénomène.

Dans cet article, je vous présente 8 motifs soit personnels ou professionnels qui peuvent être la cause d’absentéisme, et comment vous pouvez prendre action.

Quelles sont les causes de l’absentéisme ?

Pour un employeur, l’absentéisme peut générer beaucoup de frustration, tant au point de vue management de personnel qu’au niveau de la qualité du service client. Et avec raison : avoir une personne de moins lors d’une période de fort achalandage peut rendre la situation misérable pour votre équipe, certes, mais c’est tout aussi vrai pour vos clients !

Pourquoi les salariés s’absentent-ils du travail ? Ces absences seraient-elles le résultat de quelque chose de plus grave comme de mauvaises relations de travail ou de l’épuisement professionnel ? Ou est-ce que ce sont plutôt des motifs personnels comme l’état de santé ou une situation familiale particulière qui empêcheraient les salariés de se présenter pour leur quart de travail ?

Toutes ces réponses sont plausibles. Bien que les motifs personnels soient plus souvent à la source d’absences répétées chez vos salariés, les raisons professionnelles sont aussi une cause d’absentéisme au sein de votre société.

Selon une étude réalisée par Malakoff Humanis en 2019, 87 % des absences des salariés étaient reliées à un contexte non professionnel, contre 13 % à un contexte professionnel. Donnée intéressante : toujours selon la même étude, 33 % des absences étaient reliées aux deux. 😮

Les motifs professionnels reliés à l’absentéisme au travail

À la lumière de ces statistiques, voici 5 motifs professionnels reliés à l’absentéisme et quelques solutions.

1. Les plannings de travail

Les plannings de travail peuvent être le coupable si vous observez un taux d'absentéisme élevé au sein de votre entreprise. Voici quelques questions à vous poser :

  • Est-ce que vous demandez régulièrement à vos salariés de faire le quart de fin de soirée et l’ouverture tôt le lendemain matin ?
  • Est-ce que vous donnez assez de journées de congé chaque semaine, et ces journées de repos sont-elles juxtaposées ?
  • Si vous offrez des plannings rotatifs, est-ce que vous faites faire un quart de jour le lendemain d’un quart de nuit ?
  • Est-ce que vous respectez le nombre d’heures de travail désirées par semaine de vos salariés, ou refusez-vous les demandes de congé de vos salariés par manque de personnel ?

Fort est à parier que si vos salariés ne se présentent pas au boulot pour l’une ou l’autre de ces raisons, c’est simplement parce qu’ils ont besoin de se reposer.

💡 Que ce soit pour respecter les heures de disponibilité des salariés, pour éviter un quart de fermeture suivi de l’ouverture le lendemain, ou pour mieux gérer les demandes de congé, un logiciel de gestion des plannings est un outil efficace. Celui-ci pourra vous aider à démêler les diverses contraintes reliées au planning et aux conditions de travail qui pourraient avoir un impact sur l’absentéisme dans votre équipe.

Logo d'Agendrix

Simplifiez la gestion
des plannings de vos salariés.

Plannings en ligne. Pointeuse. Communication.

2. Le climat social au sein de l’entreprise

Selon la pyramide de Maslow, après nos besoins physiologiques et de sécurité vient notre besoin d’appartenance. Ce besoin doit être comblé, tant dans nos vies personnelles avec notre famille et nos amis que dans notre emploi.

L’humain a besoin de sentir qu’il fait partie d’un groupe et que son rôle y est important. Entre autres, les relations au sein de l'équipe, le sentiment d'appartenance et la reconnaissance au travail contribuent tous à un climat social positif.

💡 Une culture d’entreprise qui mise sur les forces de l’équipe et sur la reconnaissance a de nombreux avantages, dont des salariés mobilisés. Et quand les salariés sont mobilisés, le taux d’absentéisme ET le taux de roulement diminuent.

Alors pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups en soulignant toutes les victoires du quotidien, grandes et petites ?

3. Les relations avec les collaborateurs

Comment se porte le moral de votre équipe ? Est-ce qu’il y a des tensions entre certains salariés, ou est-ce que vous avez remarqué quelque chose de différent dans les relations entre vos employés ?

Les relations avec les pairs, qui font partie du climat social, peuvent avoir une incidence directe sur le taux d’absentéisme. Un salarié sera beaucoup plus réticent à venir travailler s’il a été jumelé avec quelqu’un avec qui il ne s’entend pas bien.

Nous avons tous à un moment dans notre carrière eu à travailler avec des gens avec qui ce n’est pas nécessairement l’amour fou. Ceci étant dit, en tant que manager, il est votre rôle de repérer les relations tendues et d’essayer d’y remédier avant que les choses ne basculent vers quelque chose d’insoutenable.

💡 Profitez de vos rencontres one-to-one pour discuter des relations entre collaborateurs. Il s’agit du moment idéal pour prendre le pouls des différents membres de l’équipe. En plus de vous permettre d’apprendre à mieux connaître vos salariés, ces échanges vous donnent une autre occasion d’offrir de la reconnaissance.

En marge des rencontres individuelles, sonder vos salariés régulièrement via des sondages anonymes (ou pas) est un excellent moyen de recueillir des informations sur les relations de travail.

4. Le stress au travail

C’est bien connu, le stress est l’ennemi de la productivité et du bonheur au travail. Il n’est donc pas surprenant que les salariés stressés soient enclins à s’absenter plus régulièrement.

Que ce soit une tâche particulièrement difficile, un achalandage élevé, un planning de travail qui ne respecte pas les demandes de congé, des tensions avec l’équipe ou avec des clients, de mauvais outils pour accomplir leur travail et j’en passe, de nombreux facteurs peuvent causer du stress chez vos salariés. Un autre facteur potentiel de stress important : la relation avec leur manager !

💡 Si vous sentez que le niveau de stress au travail est trop élevé au sein de votre équipe, avez-vous pensé à évaluer votre propre état ? Manager stressé est rarement synonyme de salariés épanouis. Donc, pourquoi ne pas montrer par l’exemple ? Si vous êtes stressé, mettez toutes les chances de votre côté :

  • Priorisez et organisez le travail;
  • Intéressez-vous à vos collaborateurs;
  • Prenez vos pauses;
  • Demandez de l’aide;
  • Consommez vos vacances;
  • Déléguez et faites confiance à votre équipe;
  • Permettez-vous de décrocher du travail;
  • Limitez votre consommation de café. 🫠

5. Les maladies professionnelles

Le burnout et l’épuisement professionnel sont des enjeux à prendre au sérieux et peuvent expliquer des absences récurrentes. Ces sujets sont particulièrement sensibles, car ce ne sont pas tous les salariés qui seront prêts à discuter de santé mentale avec leur manager. Pourtant, tout le monde a tout à gagner à déstigmatiser ces enjeux !

💡 Établir une relation de confiance avec votre équipe vous permettra d’avoir des échanges plus naturels et transparents avec vos salariés. N’hésitez pas à offrir votre soutien en mettant la main à la pâte lors d’une période de fort achalandage. Si vous remarquez qu’un salarié semble submergé par ses tâches, demandez-lui comment vous pouvez l’aider. De tels petits gestes vous permettront de bâtir la confiance avec votre équipe. De plus, prenez vos salariés au sérieux quand ils lèvent des drapeaux rouges.

Les motifs personnels qui peuvent influencer le taux d’absentéisme au travail

Voici quelques exemples de motifs personnels qui peuvent expliquer les absences de vos salariés. Bien qu’il soit plus difficile en tant que manager de prendre action directement sur ces motifs, il existe des façons de soutenir vos salariés.

6. L’état de santé du salarié

Même si vos salariés sont en excellente santé, ils ne sont pas à l’abri de virus comme l’influenza ou d’inflammations comme la gastro-entérite. Et s’ils sont malades, se présenter au travail n’est pas une bonne idée : en plus d’être moins productifs, ils risquent de contaminer les membres de votre équipe. Pire encore, ils pourraient même nuire à la réputation de votre entreprise en infectant votre clientèle.

Imaginez-vous aller déjeuner au restaurant et que votre serveur tousse, mouche et coule du nez. Il aura beau se laver les mains souvent et la nourriture peut bien être excellente, mais je parie que votre repas ne sera pas autant apprécié ! 🤧

💡 Vos salariés seront malades de temps en temps, c’est inévitable. Pour réduire le stress relié aux absences maladie, pourquoi ne pas offrir une banque de congés bien-être que les salariés peuvent utiliser lorsqu’ils sont indisposés ? Mettez les règles au clair et expliquez bien le fonctionnement pour ces congés. Facilitez-vous la tâche encore plus en permettant l’échange de quarts de travail. Vous arriverez à trouver un remplaçant beaucoup plus aisément.

7. La situation familiale du salarié

Vos salariés ont une vie à l’extérieur du travail. Certains ont des enfants, d’autres sont peut-être proches aidants pour un membre de leur famille. Ces responsabilités imposent des contraintes qui peuvent avoir un impact sur leur présence au travail.

Peut-être devront-ils s’absenter pour un rendez-vous chez le médecin. Ou aller récupérer leur enfant à la crèche car il est fiévreux. Peu importe la raison, la situation familiale de vos salariés sera sans doute éventuellement une cause d’absentéisme.

💡 Vos salariés ont besoin d’avoir un équilibre travail-famille qui leur permet d’assumer leurs responsabilités auprès de leur famille. Vous pouvez les aider de diverses façons, notamment en offrant des plannings rotatifs et en respectant les heures de travail demandées et les congés. Encore une fois, l’échange de quarts de travail est aussi une solution gagnant-gagnant qui donne plus de flexibilité à vos salariés et vous facilite la tâche pour combler les absences.

8. Le mode de vie du salarié

Un salarié qui opte pour des habitudes de vie malsaines aura de bonnes chances de faire augmenter le taux d’absentéisme au sein de votre entreprise. Bien que le mode de vie relève de la vie privée, il est tout de même possible de mettre en place des initiatives qui incitent les membres de votre équipe à faire des choix qui contribuent à leur santé globale.

💡 Certains employeurs offrent un abonnement à un gym, une allocation sportive et des assurances qui couvrent des soins comme la massothérapie. Vous pouvez aussi offrir des collations santé sur les lieux de travail pour encourager une saine alimentation. D’autres idées intéressantes comme encourager le transport actif et offrir des formations en nutrition sont aussi des avenues à explorer.

Comment calculer votre taux d’absentéisme

Un taux d'absentéisme de 4 % est considéré normal, tandis qu'un taux près de 8 % est assez alarmant. Attention, ce chiffre varie d’une industrie et d’une société à l’autre.

Pour calculer votre taux d’absentéisme, vous devez diviser le nombre d’heures d’absence par le nombre d’heures de travail planifiées sur une période donnée. Nous recommandons d’utiliser le mois et l’année comme période de référence.

(Nombre d’heures d’absence / Nombre d’heures de travail planifiées) × 100

Par exemple, pour une entreprise de 30 salariés qui travaillent 7 heures par jour et où l’on compte 12 jours d’absence (12 jours d’absences × 7 heures de travail = 84 heures d’absence).

Heures de travail planifiées dans un mois : 4 410 heures (21 jours × 7 heures par jour × 30 employés). 

Taux d’absentéisme : (84 / 4 410) × 100 = 1,9 %

L’absentéisme au travail, votre rôle en tant que manager

Je vous ai présenté plusieurs solutions pour pallier les différentes causes qui peuvent être à la source d’un taux d’absentéisme élevé au sein de votre entreprise. Vous l’aurez constaté : nul besoin de dépenser des sommes onéreuses ou de trouver des solutions compliquées pour réduire les absences de vos salariés.

En tant que manager, il ne faut jamais sous-estimer votre rôle et l’impact positif ou négatif que vous pouvez avoir sur votre équipe. C’est maintenant à vous de jouer ! Assurez-vous d’avoir les bons outils en place et faites preuve d’intelligence émotionnelle et d’ouverture d’esprit.

Enfin, rappelez vous que tout comme vous l’êtes, vos salariés sont simplement des humains et risquent de devoir s’absenter de temps à autre.


Article intéressant ? Partagez-le !

Découvrez Agendrix.
Gérez mieux.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.