Glossaire RH / Licenciement

Le licenciement est la fin définitive du lien d’emploi qui unit un salarié à son employeur pour des raisons économiques, organisationnelles ou techniques.


Quelle est la différence entre le licenciement et le congédiement?

Le licenciement d’un salarié signifie la fin définitive de son contrat avec un employeur. Un salarié peut être licencié pour des raisons :

  • Économiques (difficulté financière, par exemple);
  • Organisationnelles (restructuration d’une entreprise, par exemple);
  • Techniques (innovation technologique, par exemple).

Contrairement au licenciement, le congédiement survient lorsqu’un employeur met fin au lien d’emploi pour des raisons propres au comportement ou à la compétence du salarié.

Qu’il s’agisse d’un congédiement ou d’un licenciement, le salarié doit recevoir un avis de cessation d’emploi de la part de son employeur dans les délais prévus par la loi.

Quels sont les différents types de licenciement?

Il existe plusieurs types de licenciement tels que le licenciement pour motif économique, pour motif personnel et hors faute.

Le licenciement pour motif économique doit être fondé sur une cause réelle et sérieuse, mais indépendante du salarié (réorganisation pour rester compétitif, cessation des activités).

Le licenciement pour motif personnel doit être fondé sur une cause réelle et sérieuse liée au salarié :

  • Faute simple : absences répétées, erreurs techniques simples à répétition;
  • Faute grave : non-respect des obligations du contrat de travail;
  • Faute lourde : actions visant à nuire à l’employeur intentionnellement;

Le licenciement hors faute :

  • Pour inaptitude : insuffisance de résultats;
  • Pour maladie : le salarié est inapte à exercer son travail;
  • Pour accident du travail;
  • Pour insuffisance professionnelle : incompétence.

Comment licencier un employé?

Afin de licencier un employé, les employeurs doivent s’assurer de respecter les lois en place. Généralement, les employeurs sont tenus d’avoir tenté d’aider le salarié à s’améliorer avant de procéder au licenciement (à moins d’une faute grave).

En France, les salariés doivent être convoqués à un entretien préalable et doivent recevoir une lettre de licenciement si l’entretien aboutit à cette finalité.

Au Québec, les employeurs ont l'obligation de remettre un avis de cessation d’emploi par écrit et d’offrir un préavis en fonction de l’ancienneté de la personne.

Au-delà des préoccupations légales, les gestionnaires doivent aussi considérer l’humain. Ainsi, il est préférable de procéder au licenciement d’un salarié dans un endroit privé. Il est aussi pertinent que les gestionnaires prennent le temps d’en parler avec les membres du reste de l’équipe afin de les informer de la décision et de les rassurer au besoin.

Votre premier planning
en quelques minutes.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.