Homme en appétit tenant un hamburger au poulet croustillant et doré à point du restaurant St-Hubert

Restauration rapide

Pour livrer du bonheur, il faut être à l'heure

Fondée en 1951, la chaîne de rôtisseries St-Hubert compte aujourd’hui quelque 125 succursales au Québec. C'est sur la rue St-Hubert, qui a inspiré le nom de la bannière, que le premier restaurant a vu le jour. La formule classique de la salle à manger familiale s’est néanmoins adaptée au contexte de restauration rapide actuel. Voilà pourquoi des restaurants St-Hubert dits classiques et Express font maintenant partie du paysage québécois.

Caroline a commencé à servir la bannière St-Hubert il y a 20 ans, au départ en tant que salariée, puis en tant que propriétaire. C’est en 2009 qu’elle est devenue franchisée d’un premier St-Hubert Express, situé à Drummondville. Deux ans plus tard, elle récidivait et devenait franchisée d’un second restaurant, à Saint-Liboire.

Deux salariés d'un restaurant St-Hubert à votre service

En tout et partout, ces deux succursales comptent près de 100 salariés pour la plupart à temps partiel. Les plannings de travail des deux commerces se caractérisent donc par des heures qui fluctuent au gré des sessions d’études, des périodes d’examens, des vacances et d’une panoplie d’autres demandes spéciales.

Une solution périmée à un problème pourtant bien actuel

Avant de faire la connaissance d’Agendrix, Caroline avait recours à la feuille Excel classique pour concevoir les plannings de ses restaurants. Elle faisait régulièrement face au problème bien connu du planning des disponibilités. Ses salariés présentaient des demandes de congé sur papier, que l’on consignait ensuite dans une filière. C’est ainsi que les différentes versions Excel du planning s’empilaient, au rythme des multiples modifications. Bien entendu, cette stratégie était en fait la promesse d’un casse-tête pour les managers.

Un outil connecté pour des jeunes connectés

Il était temps de trouver une avenue plus actuelle, qui permettrait notamment à l’équipe de consulter son planning à distance. Par le fait même, Caroline voulait aussi permettre à ses managers de créer et de modifier les planning à distance. Par-dessus tout, les deux commerces avaient besoin d’un lieu où les communications et les demandes de congés seraient consignées de manière claire et accessible à tous.

Je connais des gens qui exigent à leurs salariés de se déplacer pour venir voir le planning et je trouvais que ça n’avait aucun sens en 2019.

La réalité en 2019 est bien différente d’il y a 20 ans. Les salariés priorisent aujourd’hui le respect de leurs besoins lorsqu’ils recherchent un emploi. Ils tiennent à être entendus et considérés. Ces derniers partagent leur temps entre travail et études, et à cela s’ajoutent leurs activités et projets personnels. Avec près d’une centaine de salariés, le management de demandes spécifiques peut bien vite relever du cauchemar. Elle n’en demeure pas moins la pierre angulaire du management des plannings. En contexte de pénurie de main-d’oeuvre, des salariés à qui on offre trop peu de latitude iront trouver ce qu’ils cherchent ailleurs. Ça, Caroline l’a compris il y a longtemps.

L’ère Agendrix : un planning… en temps réel

Avec l’arrivée d’Agendrix, la réaction que Caroline a reçu de la part de son équipe a démontré à quel point les salariés étaient mûrs pour un changement. Ils étaient et sont toujours, deux ans plus tard, ravis!

Pour l’équipe, c’était un gros wow. Certains salariés embauchés d’un autre St-Hubert me demandaient : comment les autres peuvent-ils fonctionner sans ça?

À Saint-Liboire, comme à Drummondville, les salariés des cuisines, comme ceux des caisses, peuvent dorénavant voir leur planning en temps réel, ainsi que les modifications qui y sont apportées. De surcroît, Caroline se réjouit de pouvoir constater en un coup d’oeil qui, de son équipe, a vu le planning. Il n’y a d’ailleurs pas qu’elle ou ses gérantes qui se fient à Agendrix; les salariés s’attendent à recevoir toute l’information relative à leur présence au travail sur l’application. L’outil fait maintenant partie intégrante de la culture de l’entreprise.

L’effet Agendrix : les grandes lignes

Agendrix a largement transformé la façon de recevoir et de traiter les demandes de congé des salariés, de même que leurs requêtes de tout ordre. Aussi, l’accès à distance a allégé le travail des managers, leur permettant de travailler en simultané sur les plannings en ligne et de se remplacer mutuellement si le besoin se présente.. L’utilisation d’Agendrix est rapidement devenue un facteur d’appréciation pour le personnel de Caroline. Il s’agit même d’une marque de différenciation, au sein de la bannière St-Hubert, plaçant ces deux restaurants à l’avant-garde en matière de management.

Arrangement de nourriture du restaurant St-Hubert

Article intéressant ? Partagez-le !

Votre premier planning
en quelques minutes.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.