Des idées
que vous conserverez.

Abonnez-vous à notre infolettre

Gestion de personnel

Votre équipe de travail est-elle performante?

Par Andrée-Anne Blais-Auclair 17 mars 2021

L’objectif ultime d’une équipe de travail est de s’unir autour d’un projet commun pour produire les résultats souhaités. Mais qu’est-ce qui influence l’atteinte et la qualité des résultats dans le travail en équipe?


Il existe des équipes super performantes où les relations sont houleuses et la cohésion, absente. Il y a aussi des équipes où la bonne entente règne, mais dans lesquelles les objectifs sont rarement atteints.

Il ne suffit malheureusement pas de regrouper quelques personnes talentueuses qui s’apprécient mutuellement pour former une équipe efficace. Quels sont donc ces ingrédients qui caractérisent une équipe de travail performante, orientée vers la collaboration?

Voici les questions abordées dans cet article :

  • Comment faire en sorte que le travail en équipe soit orienté à la fois vers la collaboration et la performance?
  • Comment développer un fort sentiment d’appartenance autour d’un projet commun?
  • Comment assurer une bonne cohésion d’équipe?
  • Comment développer la résilience au sein de l’équipe de travail?

Établir un projet commun 

Le projet commun est essentiel pour réunir les membres d’une équipe. Il doit s’arrimer à une mission riche, inspirante et engageante pour que l’équipe s’y sente interpellée.

Ces fameuses missions génériques sur aujourd'hui trop de sites Web ne suffisent plus à susciter un sentiment d’appartenance chez vos employés.

💡  Je connais un patron qui faisait le tour de son chantier chaque début de semaine et demandait à ses employés de lui dire pourquoi ils étaient là, en les motivant par le fait même. Quelle façon stimulante de ne pas perdre de vue la mission d’entreprise et de se sentir inspirés par elle!

À vous de trouver la meilleure manière de faire vivre la mission de votre entreprise au quotidien. De faire en sorte que vos employés y trouvent réellement un sens et l’incarnent dans leurs actions.

Pour une meilleure collaboration : mise en place de règles de conduite

Pour favoriser la collaboration, il prévaut d’établir un code de vie, ou plus précisément des règles de conduite qui régissent les interactions. Il est important d’être clair et précis, sans quoi il sera difficile de s’y tenir.

Dans les zones grises résident les innombrables possibilités de malentendus et d’irritants.

Les règles de conduite facilitent les échanges satisfaisants

Devenez une équipe plus performante en clarifiant vos règles de conduite. Ici au marketing, voici quelques exemples, sur lesquels toute l’équipe s’entend :

  • La critique, négative comme constructive, se donne individuellement;
  • Le feedback vide, inexpliqué, est proscrit;
  • Les commentaires constructifs excluent entièrement le sarcasme;
  • On tente de couper la parole le moins possible et de laisser les autres s’exprimer jusqu’au bout;
  • On est honnêtes lorsqu’on a besoin d’aide ou si on manque de connaissances pour accomplir une tâche : on pose nos limites directement;
  • On aborde les irritants avec les bonnes personnes, dès qu’il y en a.

Travailler sur la cohésion dans l’équipe

La cohésion au sein d’une équipe est une force indiscutable. Une équipe de travail soudée est plus encline à bien performer, à mieux collaborer et à s’unir face à l’adversité.

Pour améliorer la cohésion dans votre équipe de travail, rien de tel que de faire des activités ensemble, hors du travail.

Ces dernières promeuvent le plaisir et le jeu et offrent une occasion de se rapprocher. Qui plus est, ces rencontres permettent de capter les différentes personnalités de vos collègues, sans les filtres qui viennent avec le cadre du travail.

💡  Ici, on a une activité d'équipe différente chaque mois : curling, combats d'archers, paint ball, randonnée, escaparium, 5 à 7... Du plaisir il y en a, je vous le jure!

Travailler sur la relation patron/employé

La relation qui unit le patron et chacun de ses employés a une importance capitale. Elle peut devenir une relation privilégiée, ou au contraire, un lien tendu et de surface. Cultiver cette relation de différentes façons devrait être au coeur des préoccupations d’un gestionnaire.

En tant que gestionnaire, vous pouvez d’abord inspirer l’authenticité et l’ouverture chez vos employés en vous montrant vulnérable à divers moments : admettre une erreur ou parler de vos faiblesses par exemple.

Une autre manière d’y arriver est de réserver une place pour les rencontres individuelles, sur une base régulière. 

Organiser des rencontres individuelles fait en sorte que chaque membre de l’équipe de travail se sente bien et garde la motivation. Elles permettent précisément :

  • de prendre le pouls de chaque employé;
  • d’aborder ses irritants;
  • de s'intéresser à la vie personnelle de l’employé, avant que certains problèmes n’affectent son rendement.

Vous comprendrez donc qu’elles ont tout à fait leur place dans votre horaire, chaque mois, toutes les deux semaines ou même chaque semaine.

Miser sur le rôle du leader dans l’équipe

Le gestionnaire a un rôle décisif à jouer dans la performance et la collaboration au sein de son équipe. En fait, son leadership et son intelligence émotionnelle permettent d’orienter l’équipe autour du projet commun avec vision et inspiration.

C’est lui qui, en demeurant transparent face à ses forces et ses faiblesses, instaure un climat d’authenticité et de partage au sein de l’équipe, conditions essentielles au bien-être et à l’épanouissement.

D’ailleurs, comme le dit Adam Grant dans Think Again, le leader qui sait normaliser la vulnérabilité et l’authenticité permet à ses employés de s’ouvrir à propos de leurs propres défis. On parle ici du concept de psychological safety, que seul un gestionnaire peut instaurer dans son équipe. « With psychological safety, people admit errors and voice suggestions. They strive to improve themselves and protect their team. »

Faire de la résilience un sport d’équipe

La résilience est, grossièrement, l’aptitude à rebondir des épreuves, même lorsqu’elles semblent insurmontables. À première vue, on pourrait croire que c’est une affaire individuelle. Pourtant, dans le contexte du travail, c’est tout le contraire. Ici, on compare même la résilience à un sport d’équipe. 

Devant l’adversité au travail, ce sont les différentes relations que l’on entretient avec nos collègues qui nous aident à traverser les épreuves.

C’est cet ami qui nous aide à garder la tête hors de l’eau en nous faisant rire, ce collègue posé qui nous rappelle notre force et nos compétences lorsqu’on se sent dépourvu et ce patron qui sait nous ramener aux faits lorsque les émotions nous envahissent. 

Ce sont ces personnes qui contribuent à notre résilience.

À petite échelle, vous pouvez poser plusieurs gestes pour favoriser ce genre d’union face à l’adversité, de sorte que lorsqu’un réel défi se présente, les membres de votre équipe savent unir leurs forces.

💡  Chaque semaine, lors d’une rencontre d’équipe, incitez vos équipiers à aborder un défi rencontré la semaine précédente au travail.

💡  Invitez les autres à brainstormer sur ce défi pour trouver une solution ensemble.

💡  Organisez des journées ou des après-midis pour faire un remue-méninges pour améliorer vos pratiques.

💡  Faites un sport ensemble!

La performance de l’équipe, une affaire de relations

Quel gestionnaire ne souhaite pas que son équipe de travail soit efficace et performante? On peut miser sur plusieurs facteurs et penser y arriver : amélioration des lieux de travail, augmentation des salaires, ou même... pression accrue? Une équipe de travail performante est en fait une équipe qui regroupe des employés qui sont bien, qui se sentent plus forts ensemble et dont le leader les place au coeur de ses préoccupations.

En d’autres termes, si vous voulez que votre équipe de travail atteigne son plein potentiel, placez l’humain au coeur de votre gestion.


Article intéressant? Partagez-le!

Découvrez Agendrix.
Gérez mieux.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.