Des idées
que vous conserverez.

Abonnez-vous à notre infolettre

Gestion de personnel

Un processus de recrutement efficace en 7 étapes

Par Andrée-Anne Blais-Auclair 13 octobre 2021

Le recrutement n’est jamais une tâche banale ni routinière. Si elle est considérée comme telle dans votre entreprise, un travail de réflexion s'impose sérieusement.


La manière dont vous réalisez chaque étape de votre processus de recrutement aura une incidence sur deux éléments déterminants de l’embauche : la qualité du fit du candidat que vous trouverez et la stabilité de la relation employeur-employé.

Lors du processus de recrutement, il convient certainement de considérer plusieurs éléments, dont les compétences, l’expérience, la compatibilité de l’offre avec ce que cherche le candidat et surtout, la personnalité de l’employé potentiel. Or, le processus pour y arriver peut être laborieux si vous ne savez pas exactement ce que vous faites.

Cet article vous présentera donc les 7 étapes d’un processus de recrutement efficace :

  1. Analyse des besoins
  2. Rédaction de l’offre d’emploi
  3. Diffusion de l’offre
  4. Tri des candidatures
  5. Entrevue de sélection en personne
  6. Embauche
  7. Préparation de l’arrivée du nouvel employé

1. Analysez bien vos besoins de main-d’oeuvre

La toute première étape du processus de recrutement est d’établir les besoins de l’entreprise. Vous avez besoin d’un nouveau commis de plancher? Clarifiez d’entrée de jeu les points suivants :

  • Quel degré de scolarité est requis?
  • Quelle expérience de travail est nécessaire?
  • Pour quels quarts de travail? 
  • L’employé doit-il toujours être disponible au même moment?
  • Quelles seront ses tâches?
  • La personne doit-elle posséder un véhicule?

💡 Soyez le plus précis possible dans vos besoins. Plus ils seront clairs, moins vous aurez de chances de faire face aux attentes non répondues de la part de votre employé, comme de la vôtre.

2. Démarquez-vous avec une offre attrayante

Après avoir analysé vos besoins en termes de recrutement, réfléchissez à ce que vous avez à offrir à votre futur employé. Assoyez-vous, et prenez le temps qu’il faut pour y penser.

L’offre d’emploi est une véritable opération séduction. Rien de moins, c’est moi qui vous le dis. Voici plusieurs éléments à y inclure : 

  • Le nom du poste à combler, sans flafla;
  • Les tâches et responsabilités : pas celles que le futur employé fera 1 fois par mois, ça c’est non, mais plutôt celles qui représentent le mieux son quotidien;
  • Les exigences et qualités recherchées;
  • La fourchette de salaires : un incontournable si on ne veut pas perdre de temps ni faire perdre de temps à des candidats pour qui le salaire offert ne correspond pas à leurs attentes;
  • Tout ce qui vous concerne et qui peut interpeller un employé potentiel : on parle ici des conditions de travail concurrentielles (REER, assurances emploi, activités d’équipe, budget pour les activités sportives, flexibilité d’horaires, ambiance de travail, etc.);
  • Les instructions pour postuler à l’emploi.

Souvenez-vous : l’offre d’emploi se doit à tout prix d’être attrayante pour se démarquer

3. Faites-vous voir : diffusez votre offre

Maintenant que vous avez rédigé l’offre d’emploi, le temps est venu de la faire rayonner.

Une offre d’emploi peut paraitre sur votre site Web, sur des sites d’affichage d’emploi adaptés à votre industrie, de même que sur vos médias sociaux. 

N’hésitez pas à user d’originalité. Sur les médias sociaux, profitez du caractère plus familier de certaines plateformes, telles que Facebook, pour parler directement à vos candidats potentiels, de la manière qui les rejoindra. 

Ici, on a déjà utilisé la formule suivante pour recruter un spécialiste du développement des affaires :

On cherche une personne pour compléter l'équipe de développement des affaires.

Tu carbures aux relations interpersonnelles et ta capacité de persuasion n'est plus à démontrer?

Si tu as envie de faire partie d'une équipe jeune, dynamique et compétente, n'hésite pas plus longtemps, on veut te connaître.

Viens réinventer le monde du travail avec nous!

💡 Optez pour des publications accrocheuses, voire audacieuses, qui rejoignent votre cible et qui dégagent bien la vibe de votre entreprise.

4. Triez les candidatures comme un As

À ce stade, votre offre d’emploi a généré de l’intérêt et la balle est dans votre camp. Pas le temps de la laisser tomber. Le tri des candidatures peut se faire de plusieurs manières. Certains gestionnaires ont peu ou pas de lignes directrices et se fient à leur feeling. Chez Agendrix, on procède de manière assez méthodique.

L’analyse des besoins est transposée en un tableau dans lequel on coche les cases au gré de l’épluchage des candidatures.

Par exemple, on pourrait rechercher une personne qui :

  • A de l’expérience au service à la clientèle;
  • Aime travailler en équipe;
  • Est très organisée;
  • Sait gérer son stress;
  • Est à l’aise avec un programme tel que Maitre’D;
  • Est disponible la fin de semaine;
  • Est souriante et sociable.

Il peut être judicieux d’établir ce qui est essentiel pour que la candidature passe le cap de l’entrevue, mais aussi de nommer certains critères qui, sans être des musts, seraient de sérieux atouts. Par exemple, une compétence particulière. Ces éléments vous aideront à trancher entre deux personnes tout aussi intéressantes.

💡 Établissez une stratégie de tri des candidatures avant d’arriver à cette étape, et ayez aussi une idée du nombre de candidats que vous souhaitez idéalement rencontrer. Si la quantité de CV intéressants est supérieure à vos attentes initiales, pourquoi ne pas convoquer les candidats en entrevue téléphonique d’abord, afin de réaliser un premier filtrage?

5. Faites connaissance avec les candidats

À l’étape des entrevues, allez au-delà du geste pratiquement automatique de questionner les candidats et de noter leurs réponses.

Cherchez à vraiment connaître la personne qui se trouve devant vous. Est-ce que sa personnalité, ses valeurs et sa façon de travailler sont compatibles avec le reste de votre équipe?

C’est ce qui assurera une synergie solide et bâtie pour durer : la compatibilité de ce nouvel employé avec le reste de votre équipe et avec la mission et les valeurs de l’entreprise.

On veut aussi valider que l’offre de l’entreprise concorde avec les attentes et les aspirations du candidat, car si l’offre d’emploi ne répond pas à ses besoins, cet employé ne risque pas de s’engager face à l’entreprise.

En plus des questions à poser aux candidats, parlez de l’entreprise, du rôle qu’occuperait l’employé potentiel : décrivez-lui une journée type afin qu’il sache si c’est ce qu’il cherche. Demandez-lui ce qu’il en pense.

💡 Préparez-vous soigneusement à l’entrevue en consultant nos 7 meilleurs conseils à appliquer en entrevue pour embaucher le bon candidat.

6. Sortez les trompettes… vous avez trouvé votre nouveau!

Avant toute chose, contactez la personne choisie afin de confirmer son intérêt et de concrétiser l’embauche. De cette manière, si elle refuse finalement le poste, vous pourrez passer à votre deuxième choix.

Lorsque vous avez choisi l’employé qui intégrera votre équipe, vous devez annoncer la bonne nouvelle, mais aussi aviser les personnes que vous ne retenez pas. Informer les candidats non retenus peut cependant être réservé uniquement à ceux qui ont été rencontrés en entrevue.

Adressez-vous à eux de vive voix ou encore par courriel. Remerciez-les de leur intérêt et de leur temps, et expliquez-leur que votre choix s’est arrêté sur un autre candidat. Si vous les avez trouvés particulièrement intéressants, libre à vous de le verbaliser directement et de leur suggérer de rester à l’affût d’éventuelles offres d’emploi au sein de l’entreprise.

💡 Quand vous annoncerez la bonne nouvelle à l’employé choisi, soyez prêt à lui fournir toute l’information nécessaire à la prochaine étape du processus. Lui offrez-vous un temps de réflexion pour confirmer sa réponse? Souhaitez-vous rencontrer la personne pour signer un contrat et négocier des conditions salariales ou autres? À quel moment devrait-elle entrer en poste? Souhaite-t-elle rediscuter de certaines conditions avant d’officialiser sa décision?

7. Déroulez le tapis rouge à votre nouvel employé

L’étape de l’accueil d’un nouvel employé est cruciale. Saviez-vous que 22 % des employés quittent leur emploi dans les 45 premiers jours? Parfois, c’est le temps nécessaire pour constater que l’emploi ou le milieu de travail ne leur convient finalement pas.Il s’agit aussi parfois d’une difficulté à s’intégrer à l’équipe ou à développer un sentiment d’engagement envers l’organisation

Ce double défi peut être amoindri par un processus d’accueil et d’intégration bien ficelé.

Voici nos meilleurs trucs pour réussir l’accueil et l’intégration de votre nouvel employé : 

  1. Planifiez l’arrivée du nouvel employé : assurez qu’il ait tout ce dont il a besoin à son arrivée;
  2. Proposez un horaire allégé pour la première semaine;
  3. Jumelez votre nouvel employé à un employé d’expérience et de grâce, choisissez une personne facile d’approche;
  4. Organisez des activités d’équipe pour favoriser la cohésion;
  5. Offrez un cadeau à l’image de l’entreprise;
  6. Assurez-vous de faire des suivis.

Un processus de recrutement qui vous représente

À travers toutes les étapes du processus de recrutement, demeurez authentique. Si vous ne prévoyez pas re-séduire votre employé régulièrement, n’en faites pas trop avant et pendant l’embauche; vous risqueriez de lancer une image mensongère. 

Par contre, la chose à retenir de cet article est certainement de vous appliquer lors de ce processus de recrutement. Mieux vaut prendre le temps qu’il faut et trouver l’employé qui saura devenir un membre à part entière de votre équipe, un employé engagé que vous aurez envie de fidéliser.


Article intéressant? Partagez-le!

Votre premier horaire
en quelques minutes.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.