Gestion de personnel

Minimiser le stress au travail : 7 idées pour les gestionnaires

Par Gabrielle Béland 10 juin 2020

En tant que gestionnaire, vous aurez souvent à gérer du stress au travail; le vôtre, tout comme celui de vos employés.


Qu’il découle d’un malentendu ou d’une situation personnelle difficile ou imprévue, le stress peut rapidement affecter la dynamique interne de votre équipe. Comme capitaine de bord, vous devez en être tout particulièrement conscient pour mieux aider les travailleurs affectés. Ultimement, c’est en mettant en place un environnement de travail stimulant que vous arriverez à atténuer le stress. Voici donc quelques idées.

Votre coffre à outils contre le stress au travail

1. Encouragez les pauses actives

Je vous conseille d’instaurer la formule populaire des pauses actives au sein de votre équipe. Qu’on travaille debout ou assis, le stress peut se manifester par des tensions musculaires au niveau du dos et du cou. Les pauses actives sont donc idéales pour donner un peu de repos aux muscles et favoriser une bonne santé physique. Elles ne devraient prendre qu’entre 5 et 15 minutes, mais c’est bien assez pour changer d’air.

Encouragez votre équipe à aller faire une marche le midi pour se dégourdir les jambes. 

2. Créez une salle de repos zen 

Certains employés voient la pause comme une occasion de s’arrêter quelques instants pour ensuite mieux recommencer. C’est pourquoi il est primordial d’offrir une salle de repos accueillante pour relaxer.

Dénichez un divan afin qu’ils puissent se détendre, décorez l’endroit simplement, et pourquoi pas, mettez-y une bouilloire pour les amateurs de thés ou une cafetière. Ce sont d’ailleurs des éléments qui se retrouvent dans notre fameuse lounge Agendrix. Ils permettent de créer une atmosphère de détente, en retrait de l’action, pour ceux qui en ressentent le besoin. J’y ai même déjà aperçu quelques personnes qui y faisaient une power nap! 😴

3. Assurez-vous que les limites sont claires

Savoir dire non est aussi important pour l’employé que pour l’employeur. Aider son équipe est une chose, mais faire le travail à la place d’un autre peut rapidement vous encombrer. En tant que gestionnaire, vous avez déjà un horaire très chargé. Ne surestimez pas votre réserve d’énergie et votre temps. Autrement, cela pourrait avoir des répercussions négatives sur votre façon d’interagir avec vos employés. Ce qui est bon pour vous l’est aussi pour vos collègues; veillez à ce qu’ils ne se surchargent pas non plus.

Chez Agendrix, on se fixe des limites en planifiant régulièrement des rencontres individuelles avec nos responsables.

Je discute par exemple des tâches de la semaine, celles à venir et ce qui est réaliste à accomplir. De cette façon, les attentes sont claires, et je garde un meilleur équilibre mental.

4. Établissez des priorités

Que faire quand la liste de tâches s’allonge? Afin de ne pas se sentir submergé, il devient alors important d’établir une liste de priorité. Pour ce faire, je vous suggère d’adopter un système de priorisation des tâches. Expliquez à vos employés quelles tâches doivent être accomplies en premier. Plus vous serez clair, mieux vos attentes seront comblées et moins votre équipe sera stressée.

Notre façon d’intégrer cette règle dans notre quotidien est d’utiliser le logiciel de gestion de projet Clubhouse. Il permet à la fois d’organiser et de changer l’ordre de priorité des projets. Pour un gestionnaire, c’est un réel atout puisqu’il permet d’être à l’affût de l’état d’avancement des projets de son équipe.

5. Respectez la vie privée de vos employés

Chaque journée de travail doit avoir une fin. Une fois à la maison, déconnectez du travail, et donnez la chance à votre personnel de faire de même. Ne vous attendez pas à ce qu’ils vous répondent en soirée ou pendant leurs journées de congé. Soyons honnête, rares sont les messages qui ne peuvent pas attendre à plus tard! 

6. Gardez votre porte ouverte

Bien que discuter du stress demeure un tabou, beaucoup de gens pourraient en bénéficier grandement. Faites preuve d’empathie et d’ouverture envers vos employés. Discuter de leur stress et de leur anxiété avec leurs proches peut parfois être difficile. N’hésitez pas à leur rappeler que vous êtes là pour les écouter. Ils pourront s’enlever un poids des épaules et, en retour, vous comprendrez mieux leur comportement au travail.

À tort, plusieurs gestionnaires croient qu’ils doivent absolument garder une distance émotionnelle avec leurs employés.

Toutefois, un employé qui fait confiance à son supérieur sera davantage porté à écouter ses commentaires.

7. Montrez l’exemple, d’abord et avant tout

Bien qu’il est de votre devoir d’assurer le bonheur de vos employés, ce n’est pas une raison pour ignorer votre propre stress. Montrez l’exemple. Un gestionnaire qui prend soin de soi sera plus efficace lorsque viendra le temps d’aider ses salariés et risque d’être plus à l’écoute des suggestions.

Miser sur l’avenir

Gérer son anxiété et celle de son équipe est tout un défi. Il n’est toutefois jamais trop tard pour adopter des solutions. En tant qu’employeur, vous avez un rôle clé à jouer. Votre façon de diriger votre entreprise et vos relations avec vos employés peuvent avoir un énorme impact sur le stress au travail. Offrez-leur le soutien nécessaire, ayez des attentes réalistes, et surtout, soyez à l’écoute.


Article intéressant? Partagez-le!

Votre premier horaire
en quelques minutes.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.