Gestion de personnel

PCUE : Comment attirer des travailleurs étudiants cet été

Par Mathieu Allaire 28 avril 2020

Pour de nombreuses PME, saison estivale rime avec emplois étudiants. Dans les dernières années, plusieurs de ces entreprises devaient trouver des façons créatives pour réussir à pourvoir à ces postes, faute de main-d'oeuvre...


On s'entend pour dire que la COVID-19 a jeté un autre bon seau d'eau froide au visage de nos entrepreneurs en mettant le Québec sur pause depuis maintenant plus de 6 semaines.

Les programmes d'aide aux entreprises et aux travailleurs étant nombreux, une vidéo de Pierre-Yves Mcsween a particulièrement retenu mon attention.

Dans cette dernière, il explique comment les entreprises – tout en respectant les règles du jeu – doivent adapter leur rémunération pour espérer attirer des étudiants cet été. Sa solution : limiter le salaire des étudiants à 1000 $ par mois pour que ces derniers puissent continuer de bénéficier de la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). Soit, un montant de 1250 $ par mois pour la période de mai à août 2020.

Faisons le calcul

Par exemple, plutôt que d'offrir un seul poste à temps plein, offrez deux postes étudiants à 19 heures par semaine, chacun au salaire horaire minimum de 13,10 $.

De cette façon, chaque étudiant touchera un montant total de 2245 $ par mois (995 $ de salaire + 1250 $ PCUE), équivalent à un taux horaire de près de 30$/h.

Faire travailler un seul étudiant entre 20 et 44 heures par semaine au salaire minimum reviendrait à pénaliser ce dernier, de par la perte de la PCUE.

Créer une situation gagnant-gagnant

Il ne faudra pas grand temps aux étudiants pour en arriver à cette même conclusion. Peut-on vraiment les blâmer de vouloir optimiser leur situation en suivant les règles du gouvernement? Faites preuve de proactivité et de flexibilité en créant une situation gagnant-gagnant pour vos travailleurs ayant droit à cette subvention. Je vous suggère d'embaucher plus d'étudiants à temps partiel qu'à votre habitude pour la saison estivale à venir.

Finalement, restez à l'affût des annonces et changements relatifs à la PCUE, car les programmes gouvernementaux évoluent fréquemment depuis le début de la crise.

Bonne relance!

Mathieu


Article intéressant? Partagez-le!

Votre premier horaire
en quelques minutes.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.