Gestion de personnel
6 min.

Marque employeur et expérience employé : vendez-vous du rêve?

Sarah Busque
Sarah Busque
mai 24, 2023
Main qui tient un masque heureux devant le visage d'un homme triste

Dans un marché de l’emploi compétitif où les recruteurs s’arrachent pratiquement les candidats, il peut être tentant de faire miroiter par sa marque employeur quelque chose qui n’est pas. Une tactique à éviter pour diverses raisons.

 

Selon une étude de LinkedIn, 92 % des employés changeraient d’emploi pour une entreprise qui a une excellente réputation. 92 % ! 🤯

Il n’est donc pas surprenant que la marque employeur fasse désormais partie intégrante de la stratégie de recrutement de la majorité des entreprises. Mais attention : la marque employeur peut aussi nuire à la réputation d’une entreprise et même repousser de potentiels candidats si elle ne reflète pas la réalité.

Cet article met en lumière :

  • Ce qu’est la marque employeur;
  • Ce qu’est l’expérience employé;
  • Comment et pourquoi aligner les deux.

Quel est le lien entre la marque employeur et l’expérience employé ?

J’aime bien utiliser une analogie un brin caricaturée pour clarifier le lien entre ces deux concepts : pensez à votre chaîne de fastfood préférée. La marque employeur est la publicité que vous voyez d’un sandwich dans votre feed Facebook, tandis que l’expérience employé est le sandwich qu’on vous sert lorsque vous y allez.

Je suis prête à parier que les deux sandwiches ont rarement la même apparence. Lorsqu’il est question de la marque employeur et de l’expérience employé, il ne devrait pas y avoir de différence entre les deux : ce qui est véhiculé à l’externe doit refléter ce qui est vécu à l’interne. 🍔

La marque employeur

Le premier but de la marque employeur, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est pas d’attirer les talents. Elle sert d’abord à fidéliser les talents qui sont déjà à l’embauche de votre entreprise.

Ce qu’elle est : l’expérience vécue par les salariés au sein de votre entreprise, communiquée à l’externe.

Ce qu’elle n’est pas : un stunt marketing pour attirer des candidats.

Une bonne marque employeur est authentique, vécue et partagée. 

L’expérience employé

L’expérience employé englobe ce qui est vécu tous les jours dans votre entreprise, certes, mais aussi le ressenti des candidats lors du processus de recrutement.

Ce qu’elle est : l’expérience vécue par les salariés au sein de votre entreprise, avant, pendant ou après leur emploi chez vous.

Ce qu’elle n’est pas : ce que les managers pensent que les salariés vivent comme expérience dans leur entreprise.

L’expérience employé reflète l’expérience globale et réelle des salariés.

À la lumière de ces informations, comment se porte votre sandwich ? La pub reflète-t-elle bien ce qui se trouve dans l’assiette de vos candidats potentiels ?

Mise en situation

Mettez-vous à la place d’un candidat : on vous fait la grande séduction tout au long du processus d’embauche par le biais de la marque employeur. On vous attire d’abord avec une culture et des valeurs qui vous rejoignent, puis on renchérit avec des bénéfices sociaux attrayants, pour enfin réussir à vous convaincre de changer d’emploi avec un planning flexible. Vous êtes aux anges. 😇

Tout ceci se gâte lors des premiers jours dans l’entreprise, où la lune de miel prend fin abruptement, car tout ce qu’on vous avait promis (ou presque), est mensonger. Ce n’était que de la poudre aux yeux : 

  • Les valeurs véhiculées ne sont pas vécues à l’ interne et la culture d’entreprise ressemble plus à « faites ce qu’on vous dit sans trop poser de questions »;
  • Les bénéfices sociaux ne sont disponibles qu’après un minimum de 3 mois en poste;
  • Les plannings de travail sont flexibles… mais à condition de bien vouloir faire les quarts qui vous sont assignés, sans possibilité d’échanger avec un collaborateur si nécessaire.

Voici donc un excellent exemple d’une entreprise où la marque employeur et l’expérience employé sont complètement déconnectées.

Comment bâtir une marque employeur qui reflète l’expérience employé ?

Votre marque employeur aura beau être sensationnelle sur papier et gagner des likes sur les médias sociaux, si ce n’est qu’un coup de marketing, elle risque de vous faire plus de dommage que de bienfaits. Alors, comment faire pour l’arrimer à votre expérience employé ?

Laissez-moi d’abord briser un mythe : la marque employeur n’est pas le travail d’un chargé RH à faire une fois aux 10 ans. D’ailleurs, elle ne s’invente pas ! Au contraire, c’est quelque chose qui existe déjà, qui bouge et qui évolue constamment, au même rythme que votre entreprise.

Vous ne partez donc jamais de zéro : tout passe par l’expérience employé !

Le diagnostic annuel, un must

Demandez à vos salariés pourquoi ils aiment travailler chez vous. Impliquez-les dans le développement de votre marque employeur. Ils sont le reflet de votre organisation et contribuent à son rayonnement.

Une fois par an, posez-leur donc la question. Attention, ici je ne vous parle pas d’un sondage d’engagement, mais plutôt de marketing participatif où vous demandez le feedback de vos salariés sur leur expérience employé, afin de confirmer ou d’ajuster votre marque employeur.

Prenez le temps de bien expliquer à votre équipe votre démarche. Posez des questions spécifiques à la marque employeur. Si vous avez le temps, créez des petits groupes de travail.

Cette démarche aura plus d’un effet positif. En plus de vous aider à confirmer l’alignement de votre marque employeur à l’expérience employé, elle vous permettra d’augmenter le niveau d’engagement de vos salariés. Une marque employeur qui représente réellement vos salariés les rendra encore plus fiers de travailler chez vous.

💖 Pour vous assurer que l’échantillon de participants soit viable et représente bien l’ensemble de votre entreprise, offrez des incitatifs intéressants. Par exemple, faites tirer une journée bien-être supplémentaire parmi les participants. Ou offrez des items promotionnels à tous ceux qui ont répondu.

Savez-vous ce que vos salariés pensent vraiment?

Tirez parti de leur opinion avec des sondages internes faciles à créer.

Découvrez Agendrix

Prendre le temps de bien faire les choses

Rome ne s’est pas bâtie en un jour. Prenez votre temps pour vous assurer de bien faire les choses. Évitez d’agir en urgence. Pour faire un bon diagnostic, il faut consulter les salariés, bien faire ses recherches et prendre le temps !

La marque employeur doit être cohérente pour l’ensemble de votre entreprise. Chaque département pourrait même avoir sa propre marque employeur, puisque chacun est différent.

Si je prends l’exemple d’un supermarché, les caissières et les commis de plancher n’ont pas la même réalité et leur expérience employé sera différente pour certains aspects. Alors, pourquoi ne pas encourager les gérants de chacun des départements à y mettre leur grain de sel ?

Ils pourront bâtir avec leur équipe une marque employeur reposant sur celle de l’entreprise, mais adaptée à leur réalité. Les grandes valeurs restent les mêmes bien sûr, mais elles pourront être adaptées en tenant compte des valeurs propres à leur département.

💖 Rappelez-vous qu’une marque employeur trop générique laissera les gens indifférents. Après tout, ce qui s’adresse à tout le monde ne s’adresse à personne. Si elle est trop marketing, son manque d’authenticité ne reflètera pas la réalité et risque de plus vous nuire que de vous aider.

Aligner la marque employeur et l’expérience employé, clé du succès

Si vous n’aviez qu’une chose à retenir de cet article, c’est que lorsqu’il est temps de travailler votre marque employeur, appuyez vous sur l’expérience employé. L’authenticité est de mise. Une marque employeur qui donne l’heure juste vous permettra :

  • D’attirer les candidats qui partagent vos valeurs;
  • De faciliter l’onboarding, what you see is what you get;
  • D’améliorer la rétention de personnel;
  • D’augmenter l’engagement de vos salariés;
  • D’avoir un impact positif sur votre image de marque dans sa globalité.

Vous avez tout à gagner à être transparent et authentique dans votre démarche. Votre marque employeur rayonnera pour les bonnes raisons !

Partager

Découvrez Agendrix.
Gérez mieux.

Jusqu'à 21 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.