Des idées
que vous conserverez.

Abonnez-vous à notre infolettre

Gestion d'entreprise

21 trucs pour devenir un meilleur leader

Par Véronique Forest 6 janvier 2021

Lorsque vous pensez au mot leader, quelles qualités ou aptitudes vous viennent en tête?


Pour moi, un leader est une personne qui inspire par sa capacité à rallier les gens et à les motiver. Un leader n’est pas nécessairement un gestionnaire, mais un bon gestionnaire est souvent un bon leader. En réalité, avoir du leadership est une combinaison d’aptitudes, de compétences et de connaissances qui permettent de mener des équipes et d’atteindre des objectifs communs.

Comment devient-on un leader alors? Certains vous diront que cela vient naturellement, et d’autres que rien ne vaut l’expérience acquise sur le marché du travail. Par contre, une chose est sûre, le leadership se travaille.

Je vous offre ici une panoplie de trucs concrets pour vous aider à devenir le leader que vous aspirez à être.

1. Montrez de l’empathie

Un leader se soucie du bien-être de son équipe et fait preuve d’empathie. Il est compréhensif lorsqu’un salarié est moins performant en raison de la fatigue ou qu’il éprouve de la difficulté dans l’exercice de ses tâches. Il comprend aussi que la vie personnelle des gens a une incidence sur leur vie professionnelle. Plusieurs choses peuvent influencer le rendement d’un salarié, qu’elles soient petites ou grandes : mauvaise nuit de sommeil, conflit à la maison, problèmes financiers, etc.

Prenez des nouvelles de vos salariés et adaptez vos méthodes de gestion en conséquence. Voyez si vous pouvez aider quelqu’un qui semble en avoir besoin. Au bout du compte, les membres de votre équipe sauront que vous êtes là pour eux et qu’ils ne sont pas de simples numéros.

2. Demandez l’opinion de vos collègues

Un vrai leader travaille toujours en équipe. Prenez donc l’habitude de consulter vos collègues afin de connaître leur opinion. Imaginez-vous tout ce dont vous vous privez lorsque vous ne consultez pas votre équipe. Vos collègues ont une foule de connaissances et d’expérience, mobilisez-les!

En les consultant plus souvent, ils sentiront que vous reconnaissez leurs aptitudes et seront ultimement plus engagés envers leur travail. La reconnaissance est d’ailleurs un grand motivateur!

3. Dites merci plus souvent

Reconnaître le travail de ses salariés est une attitude importante à avoir pour devenir un leader. Commencez par leur dire merci plus souvent. C’est un petit geste qui peut faire une grande différence auprès de plusieurs personnes.

4. Mettez la main à la pâte

Qu’est-ce qui distingue un vrai leader d’un simple manager?

Un manager se contente de donner des ordres ou de distribuer des tâches. Un leader, quant à lui, guide son équipe afin d’atteindre des objectifs communs. Il n’hésite pas à mettre la main à la pâte lorsque nécessaire.

Un leader sans équipe n’en est pas un. Mettez vos salariés au centre de vos priorités. Pour ce faire, soyez toujours disponible lorsqu’ils ont besoin de vous.

5. Prêchez par l’exemple

Les leaders essaient toujours de faire de leur mieux et mettent les bouchées doubles pour atteindre leurs buts. Si vos salariés constatent que vous donnez toujours le meilleur de vous-même, ils auront tendance à faire la même chose.

Inspirez votre équipe en donnant l’exemple, mais ne cherchez surtout pas à être parfait; l’erreur est humaine après tout.

6. Ne vous laissez pas emporter par vos émotions

Il est tout à fait normal de ressentir de la colère, du stress ou bien de la fébrilité. Toutefois, si vous aspirez à devenir un leader, vous ne devez pas vous laisser emporter par vos émotions. Sinon, vous risquez de prendre des décisions irrationnelles que vous pourriez regretter.

Par exemple, si une situation problématique survient, laissez la poussière retomber un peu avant d’agir. On ne dit pas que la nuit porte conseil pour rien.

7. Apprenez à mieux communiquer

Savoir bien communiquer est une compétence de base à avoir pour être un bon leader. Ça permet d’éviter les malentendus et de faciliter les discussions ouvertes. Bien s’exprimer permet aussi d’inspirer et de rallier les gens.

Un bon point de départ est d’utiliser les bons canaux de communication. Par exemple, rencontrez toujours en face à face et en privé vos salariés pour aborder des questions plus délicates ou formuler une rétroaction critique. À l’inverse, félicitez les bons coups en public.

8. Tendez l’oreille

Savoir communiquer c’est aussi savoir écouter. Laissez vos salariés s’exprimer et ne leur coupez pas la parole. Laissez des temps de pause lorsque vous partagez de l’information pour laisser la chance à votre équipe de se prononcer. Invitez les gens à partager leur opinion.

Ne cherchez pas à imposer vos idées; cherchez plutôt à bien comprendre celles des autres.

9. Démontrez votre ouverture d’esprit

Un vrai leader est ouvert aux changements, aux méthodes différentes et aux nouvelles idées, même si celles-ci contrarient ses façons de faire et sa manière de penser.

Cette façon de voir les choses vous permettra d’ouvrir vos horizons. Osez remettre en question le statu quo.

10. Développez votre confiance en vous

Débarrassez-vous du sentiment d’imposture qui peut parfois vous habiter. Ayez confiance en vos capacités; assumez votre rôle de leader, de manager et de preneur de décisions. Toutefois, faites attention de ne pas tomber dans l’arrogance.

11. Travaillez votre humilité

Toutes les réussites méritent d’être célébrées en équipe. Reconnaissez les efforts de tous ceux qui vous ont aidé à réaliser un projet. Un bon leader ne travaille jamais seul, le mérite ne lui revient donc pas exclusivement.

12. Apprenez à déléguer

Beaucoup de managers ont de la difficulté à déléguer des tâches. Toutefois, pour être un bon leader, vous devez être capable de faire confiance à votre équipe. Cernez bien les forces de chacun de vos salariés et déléguez-leur des responsabilités en conséquence.

Évitez de faire de la microgestion. Permettez à vos salariés de vous montrer ce dont ils sont capables.

13. Tracez vos limites

Même si vous êtes passionnés par ce que vous faites, n’oubliez pas de dresser une ligne claire entre votre vie personnelle et votre vie privée. Pour donner le meilleur de vous-même et être un leader, vous devez aussi prendre du temps pour vous et votre entourage. Autrement, cela aura des répercussions négatives dans votre vie personnelle. Nécessairement, celles-ci affecteront aussi votre concentration et votre efficacité au travail.

Afin de pouvoir vous concentrer sur les tâches qui feront de vous un leader, apprenez à mettre vos limites. Développez vos compétences en gestion de temps afin de respecter vos capacités et de ne pas vous surmener.

14. Reconnaissez vos forces et vos faiblesses

Soyons honnêtes, nous avons tous des forces et des faiblesses; personne n’est bon dans tout. Apprenez à connaître les vôtres afin de les utiliser à bon escient. Cela vous permettra d’identifier les moments où vous avez besoin d’aide, ou encore, les tâches que vous devriez déléguer.

Travaillez vos faiblesses, mais travaillez encore plus vos forces afin de vraiment exceller dans ce que vous faites le mieux.

15. Entretenez votre réseau

Même si vous occupez un poste depuis longtemps et que vous êtes bien établi, continuez à entretenir votre réseau et à rencontrer de nouvelles personnes. Un grand cercle de contacts peut ouvrir la porte à de nouvelles occasions auxquelles vous n’auriez pas pensé.

16. Ayez du plaisir

Être stressé au travail ne devrait pas être la norme. Gardez en tête qu’avoir du plaisir est important. Autrement dit, ne vous prenez pas trop au sérieux. Ainsi, vous profiterez d’une atmosphère plus détendue où la pression ne sera pas aussi grande. Vos collègues ressentiront certainement les effets d’un environnement de travail qui valorise le plaisir.

17. Pensez à long terme

Ayez une vision à long terme pour bien guider votre équipe. Un vrai leader se fixe des objectifs ambitieux, mais réalisables. Par exemple, établissez des OKRs (Objectives and Key Results) afin d’aligner vos ambitions avec des objectifs clairs et mesurables. Si tout ne se déroule pas comme prévu, évaluez ce qui n’a pas fonctionné et réessayez. En ayant des objectifs définis, il sera plus facile d’établir des priorités.

Cela vous permettra de donner des directives claires. Ainsi, vous atteindrez vos objectifs plus facilement et vos employés seront motivés par les résultats.

18. N’abandonnez pas au premier échec

La vie est pleine d’imprévus. Vous ferez parfois des erreurs ou vos projets ne fonctionneront pas comme vous l’aviez envisagé. L’important est de ne pas vous décourager. Soyez résilient et apprenez à surpasser les épreuves.

Voyez vos erreurs (et celles des autres) comme des occasions de vous améliorer. L’échec est la meilleure manière d’apprendre. D’ailleurs, rappelez-vous que personne n’arrive à de grands résultats sans faux pas! N’ayez pas peur et osez essayer de nouvelles choses.

19. Entourez-vous de gens de divers horizons

On a tendance à s’entourer de gens qui nous ressemblent. Par contre, cette habitude ne permet pas de diversifier nos horizons.

Assurez-vous de favoriser une certaine diversité au sein de votre équipe. Misez sur des valeurs communes lorsque vous engagez de nouveaux employés au lieu de rechercher des personnes qui font les choses de la même façon que vous. Recherchez des types de personnalité en plus des compétences.

20. Développez et partagez vos connaissances

Les meilleurs leaders se placent toujours en position d’apprentissage. Devenez un expert dans votre domaine, mais diversifiez aussi vos connaissances. C’est toujours utile d’avoir plusieurs cordes à son arc.

À quoi bon parfaire vos connaissances si vous ne partagez pas vos apprentissages avec vos collègues? Un bon leader guide ses salariés et partage son expérience avec eux afin de participer à leur développement professionnel.

21. Misez sur la rétroaction

La rétroaction doit être un élément central pour n’importe quel manager qui aspire à être un bon leader. En donnant régulièrement du feedback à vos salariés, vous valorisez leur travail tout en leur permettant de s’améliorer. Ils développeront leurs compétences et sentiront que leur travail est reconnu.

Ce qui est bon pour vos salariés l’est aussi pour vous. Un leader doit être ouvert aux commentaires des autres. On a tous besoin de feedback afin de pouvoir progresser. Demandez donc souvent à vos employés de vous donner leur avis sur votre travail ou votre style de management par exemple.


Article intéressant ? Partagez-le !

Découvrez Agendrix.
Gérez mieux.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.