Nos 15 meilleurs conseils pour tous les futurs entrepreneurs

Par Samuel Roy 28 novembre 2019

Récemment, on a eu l’occasion de donner des conférences au sujet de l’entrepreneuriat dans plusieurs écoles et événements. Une question revenait fréquemment : quels conseils donneriez-vous à des gens qui souhaitent devenir entrepreneurs?


Pour bien répondre à cette question, j'ai décidé de consulter mes associés  chez Agendrix. Voici nos meilleurs conseils.

1. N’ayez pas peur de l’échec, lancez-vous

Plus tôt vous commencerez, plus tôt vous ferez des erreurs, et plus tôt vous apprendrez de ces dernières. L’échec fait partie de la vie d’entrepreneur. L’un de mes associés m’a d’ailleurs référé ce livre, qui va en ce sens. Beaucoup de gens ont si peur de faire des erreurs qu’ils finiront par ne jamais se lancer en affaires!

Par exemple, quelqu’un m’a déjà dit avoir dépensé près de 50 000 $ dans diverses formations en investissements immobiliers. Cette préparation excessive cachait une réelle crainte de se planter.

Ma première réaction a été de lui demander pourquoi il n’avait pas tout simplement investi cette somme dans un premier immeuble. Beaucoup de gens vivent dans le rêve, de peur d’échouer. Et ne passent donc jamais à l’action.

💡Il n’y a pas de meilleure manière de faire évoluer votre projet que de vous mettre les deux pieds dedans pour vous forcer à prendre des décisions.

2. Débutez par une preuve de concept

À de nombreuses reprises, j’ai vu de nouveaux commerces investir des sommes exorbitantes pour lancer leur concept alors qu’ils n’avaient même pas encore réalisé leur première vente. Plusieurs de ces commerces ont fermé leurs portes après quelques mois seulement. Beaucoup de gens se lancent en affaires et pensent qu’ils deviendront riches du jour au lendemain, qu’ils frapperont un homerun. Ils se plantent malheureusement avant même d’atteindre le premier but.

Nul besoin du meilleur site, de la plus belle image de marque ou des meilleurs appareils sur le marché pour commencer. 

💡Pensez à la version la plus minimaliste possible de votre produit ou service pour lancer votre commerce. Arrêtez-vous un instant pour vous demander à nouveau comment cette version pourrait être encore plus minimaliste. Et recommencez. Avec cet état d’esprit, prouver votre concept coûtera nettement moins cher.

3. Partagez vos idées

Vous n’osez pas partager vos idées, de peur de vous les faire voler? Règle générale, quand j’entends ça, je sais que je m’adresse à une personne inexpérimentée. Pourquoi? Parce que l’expérience enseigne à tout entrepreneur qu’une bonne idée ne vaut pas grand-chose sans une bonne exécution. Et quoi de mieux, pour améliorer son exécution, son service et son produit, que de se faire questionner par des gens expérimentés? Pour bâtir une entreprise prospère, il faut travailler un nombre d’heures important par semaine pendant plusieurs années. Détrompez-vous donc si vous pensez que des gens abandonneraient tout du jour au lendemain pour aller copier votre idée. 

💡En discutant de vos idées avec des personnes expérimentées, vous bénéficierez d’une meilleure perspective qui vous aidera à bonifier votre entreprise.

4. Prenez des décisions pour vous

Vos parents, amis et professeurs auront tous leur opinion sur votre projet. Mais n’oubliez jamais la vôtre. Dans le passé, j’ai vu un entrepreneur se moquer du concept d’Agendrix alors que nous n’en étions qu’à nos débuts. S’il fallait toujours s’attarder à tout ce que les gens pensent, jamais on n’avancerait.

💡Faire preuve d’ouverture d’esprit ne signifie pas de tout gober. Restez attentif à ce que les gens de votre entourage vous partagent, mais tranchez. Prenez des décisions en fonction de vos valeurs, de vos ambitions, bref, de ce que vous croyez être le meilleur chemin pour vous, pas pour les autres.

5. Instruisez-vous

Soyez constamment en mode apprentissage. Que ce soit en écoutant des podcasts et des vidéos, ou en lisant des articles de blogue ou des livres. Éduquez-vous pour apprendre des erreurs et des bons coups des autres. N'essayez pas de réinventer la roue. Profitez des apprentissages de vos prédécesseurs. 

Voici plusieurs suggestions d’endroits où commencer

Vidéos 

Podcasts

Livres

Blogues

6. Tenez-vous-en à un plan clair et concis

Évitez de créer un plan d’affaires fastidieux dès le départ. À moins qu’un investisseur potentiel ne vous l’exige, n’en faites tout simplement pas.

💡Privilégiez un canevas qui tient sur une page. Il est beaucoup plus simple de discuter autour d’un tel format que d’un document de 75 pages.

7. Expérimentez et adaptez-vous rapidement

Il y a de fortes chances que votre idée de départ ne soit pas celle qui fonctionnera. Du moins, pas nécessairement de la manière que vous l’anticipiez. Soyez toujours prêts à pivoter et à tourner la page.

💡Parfois, c’est difficile d’abandonner un projet ou une idée dans laquelle vous avez investi du temps, mais gardez à l’esprit que ces allers-retours font partie intégrante du succès.

8. Gardez les choses simples

La complexité mène souvent à de l’incompréhension, et à des écarts de perception, pour mener à de la frustration. Les choses complexes sont un excellent cocktail pour créer des problèmes explosifs. Certes, vous pouvez régler, par votre produit ou service, une problématique complexe, mais votre présentation de la solution à vos clients se doit de demeurer le plus simple possible!

💡Que ce soit dans votre manière de présenter votre service ou produit, dans une convention d’actionnaires, ou dans la manière dont vous gérez les projets, gardez toujours les choses le plus simples possible.

9. Restez authentique

Ce conseil peut avoir l’air cliché, mais c’est réellement important.

💡Ne vous investissez pas dans un projet qui ne vous rejoint pas et qui ne vous correspond pas. 

Si vous devez jouer une game dans laquelle vous sentez que vos valeurs et votre intégrité ne sont pas respectées, vous êtes possiblement dans une mauvaise position ou carrément dans le mauvais projet.

Si vous devez jouer une game dans laquelle vous sentez que vos valeurs et votre intégrité ne sont pas respectées, vous êtes possiblement dans une mauvaise position ou carrément dans le mauvais projet.

10. Créez des liens avec d’autres entrepreneurs

Développez votre réseau. Invitez des entrepreneurs de votre entourage à aller prendre un verre ou à luncher pour échanger. Participez à des événements tels qu’un Startup Weekend ou des 5 à 7 ciblés. Ceux-ci sont parfaits pour rencontrer de nouvelles personnes. Évidemment, travailler sur votre projet est encore plus important et doit occuper la majorité de votre temps. Pour citer Stéphane Guérin, fondateur de DashThis, « Réseauter, c’est bien. Travailler et générer des revenus, c’est mieux. »

💡Idéalement, tentez de réseauter avec des gens qui travaillent dans la même industrie que vous. Les nouvelles rencontres seront encore plus bénéfiques.

11. Choisissez de bons partenaires

Selon le professeur Noam Wasserman de la Harvard Business School, 65 % des startups à fort potentiel échouent parce que les cofondateurs ne s’entendent pas. Cette statistique ne me surprend pas!

💡Choisissez des partenaires qui partagent les mêmes valeurs que vous, qui ont des ambitions similaires, qui ont des champs d’intérêt et d’expertise complémentaires et, surtout, qui sont tout aussi passionnés par votre projet que vous. Finalement, assurez-vous que tous vos partenaires aient une vision d’affaires similaire à long terme : est-ce que l’un d’entre vous se projette dans une multinationale tandis qu’un autre a le désir que son entreprise demeure locale et plus petite? 

12. Ne cherchez pas à créer un projet absolument unique

Plusieurs pensent que si leur entreprise n’offre pas un produit ou service qui est absolument unique, ils ne réussiront tout simplement pas. Mais, de nos jours, qu’est-ce qui est réellement unique? Facebook n’est pas le seul média social, McDonald’s n’est pas le seul fast food, BMW n’est pas le seul concessionnaire. Au final, ce qui importe, c’est de répondre à un besoin et d’apporter suffisamment de valeur pour une clientèle cible.

💡Si vous attendez de trouver une idée complètement révolutionnaire pour vous lancer, vous attendrez probablement toute votre vie.

13. Poser vos premières actions sans chercher à les optimiser

Faites ce qu’il faut pour réussir sur le long terme, non sur le court terme, même si certaines de vos actions peuvent vous paraître peu rentables.

Prenons Airbnb en exemple. Saviez-vous qu’initialement, les cofondateurs allaient eux-mêmes prendre des photos des appartements à louer pour les afficher sur leur site? Pensez-vous que ce processus était optimal ou même rentable à ce moment-là? Certainement pas! Toutefois, cette façon de faire leur a permis d’en apprendre énormément sur ce qu’ils devaient mettre en place en vue de mieux desservir leur clientèle.

💡Ne cherchez pas un ROI dans toutes vos décisions. Faites le maximum pour créer de la valeur pour vos clients et restez en mode apprentissage. Plus tard, vous trouverez comment optimiser les processus devenus lourds avec le temps.

14. Facturez vos clients rapidement

Rien comme un client qui accepte de payer pour valider votre concept. Si votre produit ou service a réellement de la valeur pour vos clients, n’ayez pas honte de le facturer. Après tout, c’est la seule manière de pouvoir continuer à les servir.

💡Vous éliminerez les faux clients qui sont excellents pour critiquer, mais qui, au final, ne paieront probablement jamais un sou.

Au final, tous ces conseils ne valent rien, sans le dernier et le plus important : persévérez. C’est en donnant des efforts soutenus sur une longue période de temps et en persévérant face aux affrontements que vous réussirez. 


Article intéressant? Partagez-le!

Votre premier horaire
en quelques minutes.

14 jours d’essai gratuit. Aucune carte de crédit requise.